samedi 5 mars 2016

2013 – (printemps) Old Tree Tie Guan Yin, YaoYangZhai, Xiping, Anxi, Chine, Essence of Tea

Dégustation du 22 février 2016


Informations et provenance : Généreusement offert par Marion, l'une des membres du Forum des Amateurs de Thé, il s'agit d'un Tie Guan Yin qui était vendu en 2013 par Essence of Tea. J'ai très peu d'informations disponibles puisque malheureusement ce thé n'est plus en vente, mais David Collen a la réputation de mettre beaucoup d'emphase sur l'aspect bio dans les thés qu'il sélectionne -- on peut donc en déduire que ce thé est exempt de toutes traces de fertilisants et insecticides nocifs.
Je n'ai pas réussi à trouver d'autres dégustations de ce thé, du coup si vous en avez faite une ou connaissez quelqu'un qui en a écrit une, contactez-moi et je l'ajouterai en lien à ce post.


Détails d'infusion : 5 gr. / 125 ml en Gaiwan Lotus et tasse de. Eau filtrée Brita, chauffée en continu à 100°C en Glass Kettle. Rinçage flash. Temps d'infusion : 20s. - 25s. - 35s. - 45s. - 60s. - 1m.30s. - suite au jugé. Total de 8 infusions.


Vue : Ces grosses billes vertes sont impressionnantes. La plus grosse pesait un demi-gramme ! D'un beau vert sombre aux accents bleutés, les feuilles déployées ont les contours déchiquetés -- probablement pour retirer les traces rouges d'une oxydation un peu poussée.
Première infusion, surprise ! Une grosse écume bien grasse sous le gaiwan. La liqueur elle-même m'a donné l'impression d'être particulièrement épaisse, presque comme de la crème, avec des particules de feuilles en suspension -- d'un jaune-vert pâle, elle était plutôt claire et parfaitement limpide dès la troisième infusion.


Odeur : Sorties directement de leur petit sachet de plastique dans lequel elles sont restées deux ans (oops...), les feuilles ne sentent pas grand-chose. En revanche, dès qu'elles sont posées dans le gaiwan préchauffé, un parfum très floral se répand dans toute la pièce. Sous celui-ci se cache un accent fruité indéfinissable que je ne retrouverai plus de la dégustation.
Les feuilles humides sentent le champignon frais, parfum que l'on retrouve sous le couvercle mêlé à une odeur florale lourde et opulente qui me rappelle les lys blancs ou les orchidées. Finalement, la liqueur et le fond de tasse sont tous deux très floraux et sucrés -- j'admets, j'ai du mal à trouver autre chose sous toutes ces fleurs.


Goût : Ce sont à nouveau les fleurs qui ressortent de prime abord. J'ai en tête l'image de grands lys blancs, un floral lourd et humide, entêtant... Cependant lorsque les fleurs s'atténuent un peu, une belle minéralité ainsi qu'un goût de champignon frais prend sa place. Une fois la gorgée avalée, une pointe d'épices tenace vient chatouiller la gorge -- ça me rappelle le quatre-épices, c'est bon !
La deuxième infusion est plus faible, apparemment sous-infusée. La suite est plutôt semblable, avec un apaisement du côté "flash m'as-tu-vu" des fleurs pour tomber dans quelque chose de plus calme. Un bel équilibre, un thé noble.
Peut-être un peu décevant sur la tenue, quand la minéralité et les champignons prennent le pas sur les fleurs et que le bel équilibre s'en trouve faussé, mais c'est quelque chose que je reproche assez souvent aux TGY... j'aurais pu continuer du coup, mais je n'en ai pas eu l'envie.


Texture : La liqueur de ce thé est grasse et riche, avec une minéralité qui picote la langue et crée de beaux effets de gorge. Moyennement longue en bouche, les retours via rétro-olfaction sont nombreux et variés, ce qui rend l'ensemble particulièrement réussi.
Une légère fébrilité m'envahit vers la quatrième infusion, peut-être est-ce un effet de la caféine ? Outre cette impression de nervosité qui ne reste pas longtemps, la dégustation s'effectue dans un calme bienvenu.


Sons : J'ai un faible pour les sons d'eau qui coule -- pluie, ruisseaux, orages, chûtes, je les aime sans distinction. Cela dit, ils ne conviennent pas tous à la même humeur ni au même moment, et ici le son qui m'habite est celui de la pluie tranquille, réconfortante, qui nous berce au moment de dormir.

(Profitez-en, vous en avez pour deux heures avec cette vidéo. xD)



Couleurs : Sur ce qui semble être un tissue de soie, des flashs de lumière et d'ombre se promènent. C'est étrangement monochrome -- outre le noir, le gris et le blanc des éclats qui apparaissent et disparaissent aussi vite qu'un clin d'oeil, il n'y a que les nuances jaunes et vertes soyeuses des couleurs de fond.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire