vendredi 27 septembre 2013

2006 – Ming Feng Shan Organic, Zi Yu Yongde Tea Factory, Yong De, Lincang


Informations et provenance : Il s'agit d'un échantillon fourni gracieusement par Nicolas (du blog Le Thé et le Chemin). On peut aujourd'hui trouver la galette entière ainsi que des échantillons de 25 grammes sur Yunnan Sourcing. (Edit de 2014: Elle n'est malheureusement plus disponible à la vente. Une chance que j'ai fait des réserves ! ^^)
À en croire ce qui est écrit, il s'agit d'une galette bio produite par la compagnie Zi Yu Yongde Tea Factory avec du matériel provenant de la région de Yong De à Lincang.
C'est également la fameuse galette chouchou de Sébastien (du blog Vacuithé)... ^^


Détails d'infusion : 3.4 gr. / 100 ml en Lin's Purion. Eau filtrée Brita, chauffée en bouilloire de verre à 100°C. Rinçage flash. Temps d'infusion : 10s. - 20s. - 30s. - 40s. - 50s. - 60s. - 70s. - (pause) - 1m.10s. - 1m.30s. - 2m. Total de 10 infusions.


Vue : Des feuilles sombres à l'apparence sèche constituent cet échantillon. Difficile de juger sur un si petit morceau de feuilles... Enfin, sur Yunnan Sourcing, les photos de la galette sont magnifiques ! La liqueur est jaune vif à tendance orange selon les infusions, j'ai eu l'impression qu'elle était un peu trouble mais c'est peut-être l'effet du gris de cette coupe "antique" d'EoT et de la lumière qui sort toujours bleutée chez moi... en tout cas dans les coupes "témoin" elle est bien claire, pas même un débris. Au final, les feuilles humides se révèlent majoritairement intactes et solides, d'une belle nuance olive foncé.


Odeur : Même après avoir passé tout ce temps en sachet de plastique, les feuilles ont une belle odeur de puerh cru -- le parfum est subtilement musqué et boisé. Étonnamment, je retrouve pratiquement la même odeur lorsque les feuilles sont chauffées ! Un peu plus "sec" peut-être, l'équilibre est différent avec un parfum plus axé sur le pôle "bois", mais il s'agit bien du même mélange. S'il y a une composante résineuse/fumée pour les feuilles humides, la liqueur quand à elle dégage des parfums fruités et épicés. Et le parfum du fond de la tasse ! Musqué et sucré, un vrai régal.


Goût : La première gorgée est très douce, probablement à cause de la relation grammage/temps d'infusion que j'ai un peu mal dosé. Cela dit, on perçoit déjà une grande subtilité d'arômes et de parfums. C'est doux et fin, presque élégant. On a quelque chose de légèrement -- j'hésite à dire "mentholé" parce que ce mot me rappelle le menthol, qui est très différent de la menthe que je perçois dans cette boisson. Bois résineux, menthe sucrée, avec un pôle de quelque chose de fruité que je ne suis pas certaine de reconnaître... des épices, mélange de cardamome et d'autre chose, plus terreux... et du musc ! Ce fameux musc que normalement je ne perçois qu'au parfum ici est présent sur la langue.


Texture : Lisse et coulante, avec une amplitude étonnante qui n'envahit la bouche qu'une fois la liqueur avalée. Très peu d'amertume, elle apporte au corps une grande douceur, quelque chose qui pousse à la méditation et donne envie de prendre de grandes inspirations pour chasser la grisaille (métaphorique ou littérale).


Sons : "Little Bird" de Greendjohn sur son album Loophole -- lui aussi trouvé sur Jamendo il y a quelques années, je dois avouer que j'ai un faible pour cet artiste qui manie la musique instrumentale "épique" avec une efficacité fulgurante.
Ici un morceau calme et fort à la fois, des sonorités de tête virevoltantes et une ligne de fond soulevante. Elle mérite bien son titre de "petit oiseau" !



Couleurs : C'est un vrai petit soleil, ce thé ! Des cercles/ovales/formes circulaires qui gravitent autour d'un centre irradiant une lumière éblouissante, le tout dans des teintes allant du jaune crème clair au rouge-brun foncé (en passant par le vert et l'orangé aux deux extrémités du spectre). Les mouvements sont vifs et soudains, entrecoupés d'échos comme des vagues.

2 commentaires: